Cours de danse hip-hop

Cours de danse Hip-Hop

Danse Hip-hop | Danse School Vallee

Parmi les styles de danse les danses hip-hop sont des danses qui ne se démodent pas. Chaque année, de plus en plus de jeunes veulent se mettre au hip-hop, souvent influencés par le break et ses figures assez impressionnantes que l’on peut voir lors des différents championnats. La danse hip-hop désigne un grand nombre de danses telles que le popping, le krump, le break etc.

Les différentes danses hip-hop peuvent s’apprendre à n’importe quel âge. Bien que très physique, certaines des danses qui entrent dans la catégorie hip-hop sont plus faciles à pratiquer que d’autres. En effet, vous ne pourrez pas vous lancer dans des mouvements et des figures de break au premier cours de danse mais vous pourrez débuter assez facilement en pratiquant le top rock par exemple. Le tout pour bien progresser, c’est d’être régulier dans l’apprentissage.

Nous allons donc vous présenter dans cet article, l’histoire de la danse hip-hop, les différentes danses hip-hop et comment se déroulent les cours de danses à la Dance School Vallée, école de danse située en Bretagne dans le département de la Loire Atlantique à Guérande. Cette école de danse a été fondée en 2020 et rassemble un grand nombre de danseuses et de danseurs professionnels, employés à vous apprendre beaucoup de styles de danses différentes.

 

L’histoire de la danse hip-hop

 

Il faut savoir que le hip-hop n’est pas qu’une danse, et que c’est tout un mouvement artistique qui a été créé au début des années 1970. Parmi les arts que regroupe le hip-hop, c’est la musique qui est apparue en premier. Certains MC très connus l’ont popularisé. Il a fallu attendre le début des années 80 pour que ce mouvement arrive en Europe. Des années 1985 à 1992 environ, le hip-hop a perdu en popularité. Cependant, il est remonté en flèche au milieu des années 90, grâce à la hype, nouvelle danse qui alliait un peu tous les styles de hip-hop.

La danse hip-hop a été créée au cours des années 1970, juste après la création de la musique hip-hop. C’est une danse de rue (street dance). Elle vient des Etats-Unis, de New-York et plus particulièrement du Bronx, là où vivait la majorité de la population pauvre et noire nord-américaine. Le hip-hop est vite devenu une manière d’expression pour des jeunes laissés sur le côté par la société américaine.

 

Les différents types de danses hip-hop

 

Le popping est un style de danse qui est apparu dans les débuts du hip-hop, c’est-à-dire dans la fin des années 70, début des années 80, en 1978 exactement. Le popping est une danse qui consiste à contracter et décontracter ses muscles en rythme, de manière que le corps fasse une chorégraphie en s’appropriant la musique. En France, on appelle cette danse le smurf, ce terme vient du film les schtroumpfs, et est purement français.

Le krump est une danse qui d’apparence peut sembler agressive, car les mouvements sont assez brusques et saccadés. On peut également lire des expressions agressives sur le visage des danseurs que l’on appelle des krumpers. Cependant, cette danse créée au début des années 2000 n’a rien de sauvage puisqu’elle représente, aux yeux des krumpers, la vie et la jouissance que cette dernière procure.

Le locking, comme son nom l’indique, consiste à bloquer ses pas de danse à certains moments, en rythme avec la musique. Elle aussi a été inventée dans les années 70. Don Campbell qui est son créateur, l’a inventé parce qu’il n’arrivait pas à reproduire certains mouvements de danse hip-hop que ses amis essayaient de lui enseigner.

La house dance est une danse qui à l’origine, dans le début des années 1980, se pratiquait principalement dans les discothèques. Cette danse hip-hop puise ses origines dans un grand nombre de danses différentes telles que les danses de salon comme la salsa, les claquettes ou encore les danses africaines, ce qui en fait une danse très dansante.

La new-style est une danse hip-hop qui est apparue plus tard puisqu’elle a été créée dans la fin des années 90 à New-York, d’où son nom new-style. Cette danse est beaucoup plus fluide que les précédentes,mais s’inspire grandement de plusieurs danses de hip-hop différentes, c’est pourquoi, si vous souhaitez la pratiquer, il est impératif d’avoir des bases solides aux niveaux des autres danses hip-hop.

Le break est sûrement la danse la plus connue parmi les différentes danses hip-hop. Le break se caractérise par l’enchaînement de figures au sol particulièrement impressionnantes ponctuées de mouvements de corps saccadés. Le break a été créé dans le début des années 1970 sur la côte ouest des États-Unis. Les danseurs sont appelés bboy ou bgirl et peuvent pratiquer cette danse, seuls ou en équipes.

Le top rock est un style de danse qui regroupe tous les pas de danses debout que les b-boy et les b-girl font avant d’aller au sol. Cette danse est inspirée des danses de salon telles que la salsa et le rock bien entendu. On y retrouve aussi des mélanges de pas de claquettes et de danse africaine. Comme la plupart des danses citées, elle a été créée dans les années 1970 dans le Bronx et à Brooklyn.

Le voguing est une danse qui est particulièrement dansée par la communauté noire et LGBT (communauté homosexuelle et transsexuelle). Elle consiste à effectuer des pas de danses avec les mains et jambes en s’inspirant des poses des mannequins des années 1960. Cette danse a aussi été créée dans les années 1970. Ce mouvement de danse devient populaire en France 30 ans plus tard, après que Beyoncé et Lady Gaga s’en sont inspirées pour un clip musical.

La hype quant à elle, est une danse qui propose des mouvements de danse innovants. À l’origine, en 1980 la hype s’inspire des danses pratiquées lors de rituels africains, mais aussi des mouvements du modern jazz et du smurf (popping). Elle se danse principalement debout mais il est possible d’y voir quelques mouvements pratiqués au sol. Cette danse est chorégraphiée et se pratique à plusieurs. Cette danse est arrivée en France 15 ans après, lorsque la danse hip-hop était complètement démodée.

 

Les compétitions officielles de danse

 

En France, il existe un championnat de danse hip-hop annuel qui regroupe les plus grands danseurs hip-hop du moment, le Paris Battle Pro. Il se déroule en février à Paris. 

Pour les compétitions de breakdance, on appelle cela des battles. Il s’agit de 1 VS 1 ou équipe contre équipe. Cela peut être chorégraphié ou en improvisation. Les b-boy et b-girl s’affrontent face à un jury composé de 3 à 5 danseurs professionnels. Le jury vote pour le groupe le plus performant. À noter que cette discipline est aussi aux Jeux Olympiques.

Chaque année en Charente-Maritime à Rochefort se produit le Battle International de Hip-Hop organisé par la Compagnie Pyramid. Elle rassemble une vingtaine de danseurs venus du monde entier pour s’affronter lors de battle 1 VS 1.

 

Le déroulement des cours de danse hip-hop

 

À la Dance School Vallée, les cours de danses hip-hop proposés sont les cours de hip-hop classique. Ils rassemblent plusieurs des danses mentionnées précédemment. Ce sont des cours complets qui permettent d’apprendre plusieurs types de danses hip-hop. Ces cours peuvent commencer dès l’âge de 8 ans. Pour les enfants les cours sont divisés par niveau ET par âge. Au-delà de 13 ans, les cours sont dispensés par niveau et par catégories, adolescents ou adultes.

Les cours de hip-hop sont dispensés par un danseur professionnel, Alexandre, qui danse depuis l’âge de ses 6 ans. Spécialisé dans tous les styles de hip-hop, vous pouvez être sûr d’être entre de bonnes mains. Alexandre gère les cours pour adolescents à partir de 14 ans et pour adultes. C’est aussi lui qui gère les cours de break pour tous les niveaux. Pour les enfants, c’est Cathy qui gère les cours. Elle aussi a commencé à danser dès l’âge de 6 ans, en débutant par de la danse classique et jazz, puis en se perfectionnant sur le hip-hop. Les cours peuvent aussi être dispensés en individuel si vous avez besoin de vous perfectionner dans le but de répéter pour un concours, pour un spectacle etc.

Les cours de hip-hop ne sont proposés qu’aux enfants de plus de 8 ans. En effet, le break fait partie des danses de hip-hop les plus dures et ce sont celles qui vont le plus touchés aux articulations. Un enfant de moins de 8 ans risque d’avoir une ossature trop faible pour supporter les cours de break dance. Que la Dance School Vallée applique une limite d’âge pour le début de l’apprentissage du break prouve que c’est une école de professionnel qui se soucie du bien-être de ses abonnés.

Les cours de danse peuvent être payés à la session sans abonnement. Dans ces cas-là vous devrez payer 105 euros pour un cours d’une heure et demie. Le tarif passe à 90 euros selon que vous êtes chômeurs ou étudiants. Si vous souhaitez vous abonner à l’année, vous devrez prendre contact directement avec les danseurs de l’école pour connaître le tarif à l’année.

 

D’autres styles de danse :

Back to Top
Fermer Zoom
Context Menu is disabled by theme settings.